février 27, 2018 Entrevues Pas de commentaire

Benoit Balmana, passionné d’innovation

 

Benoit Balmana possède près de 20 ans d’expérience dans le domaine de l’innovation, du transfert de technologies et de développement d’entreprises innovantes à fort contenu technologique, acquis tant au niveau industriel qu’institutionnel. Il est également chargé de cours à l’École de technologie supérieure de Montréal dans le domaine de la commercialisation de l’innovation et du démarrage d’entreprises technologiques.

Directeur général d’IVÉO, un écosystème d’innovation dédié au développement et au déploiement de nouvelles solutions en lien avec le transport intelligent et durable, M. Balmana présentera la conférence « L’expérimentation pour accélérer le déploiement de solutions en transport intelligent et durable » au Salon des TEQ le 14 mars prochain. Portrait d’un passionné d’innovation et d’entreprenariat.

Vous avez été impliqué dans de nombreux projets et initiatives d’envergure liés à l’innovation au Québec. Qu’est-ce qui vous a amené à vous intéresser au développement durable du secteur des transports?

Depuis quelques années le secteur du transport évolue de manière exceptionnelle. En effet, ce secteur intègre de plus en plus de nombreuses technologies innovantes, telles l’intelligence artificielle, la gestion des données massive, les systèmes électroniques embarqués, les systèmes de vision, les matériaux de haute performance, etc. Ceci couplé à la nécessité de trouver des solutions concrètes pour adresser les enjeux de mobilité, de fluidité, de sécurité et d’environnement, m’ont convaincu que le secteur du transport était un des plus attractifs pour innover tout en créant un impact socioéconomique important!

Lors de votre conférence, vous allez aborder des projets d’expérimentation qui ont été menés auprès de différentes villes, sociétés de transport ou d’entreprises. Selon vous, comment les innovations québécoises rendent-elles le transport des biens ou des personnes plus fluide, sécuritaire et respectueux de l’environnement?

Premièrement il est important de noter qu’au Québec, il existe beaucoup d’entreprises qui développent des solutions pour adresser les enjeux du transport. Un des premiers mandats que je me suis fixé est de faire mieux connaitre ces solutions, notamment auprès des plus petites villes qui font aussi face à des problématiques importantes et qui disposent souvent de moins de ressources pour évaluer correctement les nouvelles technologies. Plus concrètement, on pourrait parler de projets de signalisation intelligente, de solution de gestion optimisée de collecte de déchets, de déneigement, de différentes sortes de véhicules spécialisés électriques, d’applications mobiles pour le covoiturage ou le partage de véhicules. Bref, toute une panoplie d’innovations qui ne demandent qu’à être déployées!

Depuis plus de sept ans, vous effectuez aussi bénévolement du mentorat de dirigeants de jeunes entreprises dans le cadre du Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship. Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir mentor?

Comme beaucoup de mentors autour de moi, je pense que la motivation première est de « redonner au suivant ». En effet, au cours de ma carrière j’ai toujours eu la chance de pouvoir être épaulé par des gens d’expérience qui ont su m’aider dans mon développement personnel et professionnel. Ayant également eu la chance de vivre une expérience entrepreneuriale très intense, je trouve important de pouvoir partager mes bons coups et mes mauvais avec d’autres entrepreneurs, qui se sentent souvent seuls pour assumer le développement de leur entreprise.

Benoit Balmana présentera la conférence « L’expérimentation pour accélérer le déploiement de solutions en transport intelligent et durable » le 14 mars à 10 h 30 dans la salle Transition énergétique.

Texte par : Marie-Claire Dumont, coordonnatrice Secteur Air & Changements climatiques et conseillère Partenaires dans la protection du climat au Québec | Consortium AQME et Réseau Environnement

Written by Reseau Environnement