Matières résiduelles : Quelle province tire son épingle du jeu ?

 

Chaque province canadienne a sa façon de faire et ses façons de penser, la gestion des matières résiduelles (GMR) n’échappe pas à cette règle!

La Colombie-Britannique se targue d’être la province la plus verte, l’Ontario développe une politique de GMR ambitieuse, le Québec souhaite bannir les matières organiques de l’élimination d’ici 2020… La motivation semble présente, mais quelles façons de faire les provinces vont-elles adopter? Et ont-elles une vision à long terme?

La session GMR au Canada : quelle province tire son épingle du jeu ? (10h – salle GMR 2 – 14 mars au Salon des TEQ) se veut une façon dynamique et ludique de découvrir les programmes de chacune des régions canadiennes et les résultats qu’elles ont obtenus au fil du temps.

Les cinq panélistes sont issus de chacun des chapitres canadiens de la Solid Waste Association of North America :

  • Gus Green de Waste Check, représentera les provinces de l’Atlantique ;
  • Catherine Loriot de la Ville de Gatineau, représentera le Québec ;
  • Craig Bartlett de la Municipalité régionale de Durham, représentera le chapitre ontarien ;
  • Christina Seidel de Recycling Council of Alberta, représentera les prairies (Northern Lights Chapter) ;
  • Andrew Marr de Metro Vancouver, représentera la Colombie-Britannique.

Inspirons-nous des succès des uns et apprenons des déconvenues des autres. Venez poser vos questions à nos cinq panélistes qui ont hâte de venir partager leur expérience!

Texte par : Marion Audouin, Coordonnatrice Secteurs –  Matières résiduelles | Biodiversité| Section québécoise de la Solid Waste Association of North America, Réseau Environnement

Written by Reseau Environnement